+33369619730
contact@voyages-moldavie.com
 

Vins et GastronomieLA PROCHAINE DESTINATION EUROPÉENNE À LA MODE ? LA MOLDAVIE ET SON VIN - Voyages Moldavie

23 juin 2015by admin

Molvoda ? Pardon ? Oh, vous n’avez pas entendu parler de la Moldavie ? Ne vous inquiétez pas. Étant le pays le moins visité d’Europe (seulement 9000 arrivées internationales en 2011), la Moldavie est habituée aux regards vides chaque fois que son nom est prononcé.

Hélas, les grands titres sur la Moldavie portent habituellement sur la pauvreté et sur son statut de pays le plus malheureux sur terre. Ainsi, il n’est pas rare de tirer les sourcils quand on entend que le soleil, les précipitations et les sols forestiers sont parfaits pour le vin moldave. Il n’est pas rare de voir l’étonnement lorsqu’on évoque les développements techniques récents du pays pour favoriser rapidement ce qui pourrait devenir la prochaine destination en Europe pour les amateurs de vin.

Avec des vignobles vigoureux comme Purcari, Cricova et Milestii Mici qui ont su survivre au choc de l’effondrement de l’URSS et un travail de qualité qui n’a rien à envier au mastodonte français, la Moldavie est prête à briller de mille feux.

Apres avoir visité en profondeur la Moldavie dans le passé pour la rédaction du guide Lonely Planet, j’étais curieuse et un peu excitée, après une pause de 3 ans, de voir ce que le secteur du tourisme du pays avait concocté pour revigorer son industrie du vin.

Avant de rebondir sur les routes rurales éclatées du pays (l’infrastructure du pays, bien que difficile à appréhender, n’est pas si horrible qu’on le dit), j’ai fais quelques pré-recherches au Carpe Diem, un bar à vin branché dans la capitale de Chisinau. Il est composé d’experts qui sont heureux de déboucher une bonne bouteille de Purcari et Cricova et de nouveaux producteurs comme Et Cetera, Equinox et Mezalimpe. Même après quatre précédentes visites en Moldavie, je me trouvai terriblement mal informé sur l’état actuel de l’industrie viticole. Je faisais de mon mieux pour combler ce vide. Après cette “collecte de renseignements” je décide de retourner à mon hôtel.

Je vais faire un tour dans les tunnels de Cricova, avec un véhicule et un chauffeur. Les caves sont logées dans des grottes calcaires du 15ème siècle. Les “rues” ont des noms comme “Cabernet” et “Pinot ». Les collections de Cricova contiennent des bouteilles datant des années 1900 et sont logés à la bonne température dans une ambiance sombre… Dans une gigantesque grotte secrète qui pourrait rappeler une tanière militaire soviétique au temps de James Bond
Parmi ses nombreuses offres remarquables, Cricova produit un de mes vins préférés: un vin rouge pétillant sombre, fabriqué à partir de cabernet sauvignon et avec une « riche texture de velours et un goût de cassis et de cerise.” Il est différent de tout autre rouge que j’ai pu gouter.

Environ 30 minutes au nord de Cricova, dans la ville de Orhei, on trouve Chateau Vartely. Le climat dans cette partie de la Moldavie est le mieux adapté pour les raisins blancs, et il est particulièrement bon pour la production de l’ALBA Fetească autochtone. Le patron de Vartely, Arcadie Fosnea, l’a décrit comme étant proche du chardonnay, mais je l’ai trouvé beaucoup moins boisé et plus rafraîchissant. Il est préférable de le consommer avec du poisson.

Plus tard, je pars vers le sud pour la région fertile de Stefan Voda, à deux heures au sud de Chisinau, qui bénéficie d’un microclimat tempéré et modéré par les vents de la mer Noire à proximité. Les conditions sont idéales pour les raisins comme le merlot et chardonnay produit par le nouveau venu Et Cetera. La région est surtout connue pour son cépage Rara de neagră, qui produit des vins sombres, fruités, riches, acides rouges utilisés par le domaine Purcari, dont le fameux Negru de Purcari était un favori de la reine Victoria .

Purcari a été fondé en 1827 et la propriété ressemble à un parc à thème de type Disney. L’endroit se situe au-dessus de petits lacs avec des belvédères sur pilotis. Un vieux pressoir et un wagon en bois squelettique ornent le paysage. La collection de vin est stockée dans une série de tunnels ou les claustrophobes ne peuvent survivre.

Même avec une industrie de vin exceptionnelle, la Moldavie mettra encore du temps à devenir une destination phare pour les oenophiles. Bien que très attrayante pour une certaine race de voyageur, avec une cuisine délicate, des dégustations séduisantes, des prix très accessibles et des sites magnifiques comme le monastère troglodyte d’Orheiul Vechi, la Moldavie est encore trop discrète pour inspirer beaucoup de gens à traverser l’Europe pour une visite.

Cela dit, comme l’aéroport de Chisinau (seul aéroport commercial du pays) ajoute plus de vols chaque année, le profil touristique de la Moldavie est sûr d’augmenter.
N’oubliez pas de remplir votre sac à bandoulière d’un remède anti gueule de bois, recrutez un chauffeur et ouvrez la voie vous-même.

Article de Leif Pettersen publié en anglais le 30 juillet 2013
Traduction : Robin Koskas
Source : http://news.travel.aol.com/2013/07/30/europe-hot-wine-destination-moldova/

Consultez nos offres de voyages vers la Moldavie

Share on social networks

admin

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des offres exclusives

    Close

    LA PROCHAINE DESTINATION EUROPÉENNE À LA MODE ? LA MOLDAVIE ET SON VIN

      Remplissez le formulaire pour réserver votre tour. Les champs requis sont indiqués par *



        Demande de renseignements sur la disponibilité d'un circuit ou sur tout ce que vous souhaitez savoir. Les champs requis sont indiqués *