+33369619730
contact@voyages-moldavie.com
 

ChisinauLes empreintes de l'Holocauste sur les rues de Chisinau - Voyages Moldavie

25 janvier 2022by admin

Certains endroits de Chisinau conservent encore le souvenir de la plus grande tragédie de l’histoire juive – l’Holocauste.
La tragédie de l’Holocauste ne sera jamais oubliée. Aujourd’hui encore, certains endroits de Chisinau nous rappellent cette triste page de l’histoire des Juifs moldaves.

Par exemple, dans la rue Jérusalem, dans le quartier Riscani de Chisinau, se trouve le « Monument aux victimes du ghetto de Chisinau », inauguré le 22 avril 1993. Le monument est situé sur la place de l’entrée principale du ghetto de Chisinau, où des milliers de Juifs et de Roms sont morts. Le ghetto été situé dans le périmètre des rues suivantes : rue Pavlovskaia (aujourd’hui rue Petru Rareș / Constantin Tănase), rue Haralambie (aujourd’hui rue Alexandru cel Bun), rue Sf. Vineri (aujourd’hui Octavian Goga), rue Mărășești (aujourd’hui rue Junimea), rue Sf. Gheorghe et rues Gării-Viilor-Bannaia-Siriiscaia (aujourd’hui rue Grădinilor-Albișoara).

Файл:Chisinau Ghetto.svg — Википедия

A lire aussi: Les juifs de Moldavie : vie et destin

3 à 5 familles vivaient dans chaque appartement du ghetto. En raison de la surpopulation, d’une mauvaise hygiène, du manque de médicaments, de nourriture, de vêtements et de sous-vêtements, diverses infections sont apparues telles que le typhus et la fièvre typhoïde, qui ont évolué en épidémies. Selon diverses estimations, à l’automne 1941, entre 10 et 25 personnes mouraient chaque jour dans le ghetto.

Crédit photo © Sputnik / Miroslav Rotari

Un autre endroit tragique qui nous rappelle les tristes pages de l’histoire est la rue Calea Orheiului. Pendant l’existence du ghetto (26 juillet 1941 – 20 juin 1942), des prisonniers ont été tués dans un ravin au nord de la ville, près de l’actuelle rue Calea Orheiului. Les corps des personnes abattues ont été jetés dans deux grandes fosses cylindriques, chacune d’un diamètre de 7 à 9 mètres et d’une profondeur de 16 mètres.

Aujourd’hui, dans ce lieu tragique se trouve le Mémorial des Victimes du Fascisme, inauguré en 1982. L’œuvre appartient au sculpteur et artiste Aurel David. En 2015, des travaux de restauration et d’aménagement ont été réalisés sur le monument avec la contribution de l’architecte Simion Șoihet et de l’atelier du sculpteur V. Jiglițki et V. Zaițev.

Le cimetière juif est l’un des plus anciens cimetières de Chisinau. C’est un monument historique d’art national situé dans la rue Milano, dans le secteur Buiucani. Sur certaines tombes, nous trouvons des inscriptions et des messages déchirants de parents dédiés à ceux qui sont morts pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Auparavant, le cimetière couvrait une superficie de 15 hectares. Actuellement, nous n’avons que 12 hectares, étant donné qu’une grande partie a été démolie, et sur le site autrefois occupé par le cimetière, des courts de tennis et des immeubles résidentiels ont également été aménagés. A l’époque, plus de 15 000 tombes ont été détruites. Maintenant ont restes près de 24 000 tombes dans le cimetière juif de la capitale, dont certaines ont plus d’un siècle.
Malheureusement, le cimetière a atteint un état de dégradation avancé.

Chaque année, le 27 janvier on marque la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. Cette date de commémoration a été fixée par une décision de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2005, marquant la Journée de la libération d’Auschwitz.

Source et article original à lire ici.

admin

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des offres exclusives

    Close

    Les empreintes de l'Holocauste sur les rues de Chisinau

      Remplissez le formulaire pour réserver votre tour. Les champs requis sont indiqués par *



        Demande de renseignements sur la disponibilité d'un circuit ou sur tout ce que vous souhaitez savoir. Les champs requis sont indiqués *