+33369619730
contact@voyages-moldavie.com
 

Escapade en MoldavieHistoire du paysTransnistrieLa forteresse de Tighina et les aventures du Baron de Münchhausen - Voyages Moldavie

18 novembre 2020by admin

La forteresse de Tighina est un des plus puissants éléments du grandiose système défensif de la Moldavie médiévale. Certains chercheurs considèrent que l’histoire de cette forteresse tire ses origines depuis le XII-ième siècle lorsque des marchands genevois y fondèrent une zone d’échanges commerciaux. A la fin du XIV-ième début du XV-ième siècle, une ville fut fondée sur la place de l’ancien nœud douanier. La forteresse a été le témoin privilégié de trois invasions, l’invasion ottomane qui dura plusieurs siècles, moldave malgré de nombreuses tentatives mais sans remporter de succès et russe.

Crédit photo © www.heymoldova.com

Peu de monde connait, mais il y a un fil qui relie le Baron de Münchhausen, Rudolf Erich Raspe et la forteresse de Bender. Mais prenons-les un à la fois.

Karl Friedrich Hieronymus von Münchhausen, mieux connu sous le nom de baron de Münchhausen, est le personnage qui l’a inspiré par Rudolf Erich Raspe pour le protagoniste du roman Les Aventures du baron de Münchhausen, parodie raffinée et critique socioculturelle de l’époque.

La figure du baron est aussi mythique, du moins que ses histoires. C’est un personnage historique et réel. Le noble de Münchhausen existait vraiment, sa vie était si étroitement liée à ses aventures imaginaires, enveloppant les événements réels dans un épais brouillard de rêves.

Après sa carrière militaire, il obtint une vaste parcelle de terrain, où il vécut jusqu’à sa mort, jusqu’en 1797. Obtention du titre de baron, Münchhausen fut catapulté à tous égards dans la vie sociale de l’aristocratie russe; à savoir, lors de repas élégants, organisés sur sa propriété, le baron racontait à ses hôtes des histoires vulgaires et bizarres.

Rudolf Erich Raspe, l’ancien directeur du musée numismatique de Kassel, présent aux tables du baron, était fasciné par la façon dont un haut responsable de l’aristocratie russe se moquait de la «culture du salon», inventant des histoires sur une plante saine, et décida de retranscrire toutes les histoires qui ont ensuite été publiés en 1785 en Angleterre.

Ces livres ont fait la renommée du baron dans toute l’Europe, même à l’étranger, mais, ironiquement, les volumes publiés par Raspe ont rendu sa vie impossible. Ils l’ont fait, que le titre péjoratif de baron-fanfaron lui restait à jamais attaché, le hantait en signe d’infamie, ridiculisant et discréditant définitivement sa personne aux yeux des autorités et de la bonne société de l’époque.

Il se trouve que lui, le joyeux officier, qui a survécu à de nombreuses batailles, le conteur infatigable, qui pendant des années a apprécié ses amis et connaissances avec ses aventures, a contribué, sans le savoir, à la richesse de ceux qui les ont publiés, mais il mourut à l’âge de soixante-dix-sept ans, moqué de tous, amer et appauvri.

L’œuvre est devenue un best-seller. Malgré cela, Raspe ne pouvait pas faire fortune. Poursuivi par les débiteurs et par ceux qui l’ont dénoncé pour petits vols, le géologue narrateur a mis fin à ses jours, passant d’une prison à l’autre.

Maintenant, vous allez nous dire: qu’est-ce que tout cela a à voir avec la forteresse de Tighina ?

Point de grand intérêt pour la ville, la forteresse de Tighina ou « citadelle », fréquentée depuis le XIIIe siècle par les Génois, fut subjuguée par Soliman le Magnifique. La forteresse fut ensuite reconstruite et agrandie par le grand architecte turc Mimar Sinan en 1538, plus tard par les Russes (depuis 1812), sous la domination desquels elle devint un avant-poste majeur de la vallée du Dniestr.

Outre sa valeur défensive, cette forteresse est également connue pour le fait que, selon le livre de Rudolph Raspe, ici le personnage imaginaire, inspiré par le baron de Münchhausen, aurait fait un voyage sur un boulet de canon, lancé sur la forteresse pour espionner ses ennemis.

Le buste du baron de Münchhausen et le boulet de canon le plus célèbre ont été placés juste à l’entrée de la forteresse: de là, le fleuve Dniestr est visible dans toute sa beauté, une place d’honneur, que le baron aurait sûrement aimé, à cause de ses actes héroïques contribué à la défaite des Turcs et au sauvetage de la ville.

D’après un article de www.heymoldova.com

admin

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des offres exclusives

    Close

    La forteresse de Tighina et les aventures du Baron de Münchhausen

      Remplissez le formulaire pour réserver votre tour. Les champs requis sont indiqués par *



        Demande de renseignements sur la disponibilité d'un circuit ou sur tout ce que vous souhaitez savoir. Les champs requis sont indiqués *