+33369619730
contact@voyages-moldavie.com
 

Histoire du paysLe mémorial des héros de Serpeni - Voyages Moldavie

12 décembre 2016by admin
A 40km à l’Est de Chisinau, sur la rive droite du fleuve Nistru, se trouve le mémorial de Serpeni érigé à la gloire des soldats soviétiques tués en 1944 lors d’une terrible bataille de la Seconde guerre mondiale.

Les travaux commencèrent sous l’URSS et furent terminés en 2004 lors du soixantième anniversaire de la libération de la Moldavie. Ce mémorial des héros fut bâti à l’endroit exact où eut lieu la sanglante bataille de Serpeni durant l’été 44. Ici même sont gravés les noms de plus de 11 000 soldats moldaves, ukrainiens, biélorusses, russes et Kazakhs qui tombèrent sous les balles de l’Armée allemande pendant l’offensive de «Iasi-Kishinev».

La Cathédrale de Chisinau, partiellement détruite par les bombardements en 1944.

Mal connue à l’ouest, cette campagne militaire d’ampleur permit à l’Armée rouge de débarrasser la Moldavie de l’occupation nazie au prix d’un lourd sacrifice humain et de pousser ensuite l’offensive vers la Roumanie. Moins d’un an plus tard, les troupes russes rentraient dans Berlin.

Une visite indispensable

La visite de ce mémorial est indispensable à toute personne soucieuse de ne jamais oublier ces milliers de jeunes hommes et femmes qui donnèrent leur vie pour repousser l’expansion du fascisme à l’Est. Chaque année, vétérans, politiques et citoyens se retrouvent à Serpeni pour rendre hommage à ce triste épisode de l’histoire. Les moldaves comme finalement tous les peuples des pays d’Europe de l’Est restent très respectueux du sacrifice de la génération ayant connue la Seconde Guerre mondiale, un conflit qui fut surnommé “La Grande Guerre patriotique” à l’époque du règne de Staline. De toutes les nations engagées dans cette boucherie planétaire, ce fut de loin l’URSS qui paya le plus lourd tribut avec plus de 27 millions de morts.

Le Mémorial de Serpeni aujourd’hui

Avec cette vue mystique du fleuve Nistru on pense à ceux qui ne revinrent pas… Devant cette flamme qui ne s’éteint jamais, on pense à ceux qui connurent le bruit sourd des canons à l’age des premiers émois.. et à ceux qui résistèrent jusqu’à la fin…  Hier comme aujourd’hui.

Hommes et femmes dans l’Armée Rouge en 1945. Au total, 800 000 femmes soviétiques vont porter l’uniforme pendant le conflit. / Photo: Robin Koskas
Le fleuve Dniestr au bord du mémorial. / Photo: Loredana Gamurari
Share on social networks

admin

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des offres exclusives

    Close

    Le mémorial des héros de Serpeni

      Remplissez le formulaire pour réserver votre tour. Les champs requis sont indiqués par *



        Demande de renseignements sur la disponibilité d'un circuit ou sur tout ce que vous souhaitez savoir. Les champs requis sont indiqués *