+33369619730
contact@voyages-moldavie.com
 

Vins et GastronomieL’un des pays les moins visités d’Europe est la terre des hôtels vinicoles de luxe

9 mars 2020by admin
https://voyages-moldavie.com/wp-content/uploads/2019/09/1-11.jpg

Dormez dans un tonneau de vin, ou prenez un bain de vin thérapeutique, ou bien toutes les deux.

« En Moldavie c’est une mauvaise habitude de se mettre au table avec un verre vide », a déclaré Doina Borş en me tendant un verre du rosé de sa famille. Il est seulement 14 heures, mais la foule rassemblée sur la place principale de Chișinău buvait du vin bien avant midi. C’était la Journée Nationale du Vin, après tout.

Chaque mois d’octobre, environ 150 000 visiteurs viennent dans la capitale de la République de Moldavie pour célébrer la fête nationale du vin, un week-end au cours duquel des vignerons de tout le pays présentent plus de mille de vins différents.

Après l’effondrement de l’URSS, la Moldavie est passée du vin produit par l’État (élaboré dans des endroits comme Milestii Mici, la plus grande cave à vin du monde) à un vin de caractère servi dans certains des meilleurs restaurants étoilés au Guide Michelin à Tokyo. Selon Wine of Moldova, le volume du marché du vin de la Moldavie a doublé au cours des cinq dernières années, contribuant à stimuler le tourisme viticole du pays. Aujourd’hui, certains des plus somptueux vignobles de Moldavie ouvrent ses portes pour des hôtels et des spas. Des châteaux tels que Castel Mimi s’inspirent du légendaire spa vinothérapeute de Bordeaux, Les Sources de Caudalie, pour son nouveau centre de bien-être centré sur le vin.

Crédit photo © castelmimi.md

Le fondateur Constantin Mimi a ouvert son domaine en 1901 et vendu son vin dans tout l’empire russe, fournissant même l’armée russe pendant la Première Guerre mondiale. Lorsque Castel Mimi est devenu une entreprise publique en 1940, il s’agissait de l’une des plus grandes usines viticoles industrielles de l’URSS, où une grande partie des raisins de l’Union Soviétique ont été livrés. La moitié de la population de la ville – 1 500 travailleurs – a contribué à la production de sept millions de bouteilles par mois, chiffre astronomique qui est tombé à 1,5 million après sa réouverture en 2016 à la suite d’une vaste restauration de cinq ans. Les briques tombaient des bâtiments et les chars étaient abandonnés et rouillaient. Le château abrite désormais une cour avec des spectacles de fontaine musicale inspirés de Versailles et sept lodges contemporains en pierre conçus par l’architecte italien Arnaldo Tranti.

Les lodges ne sont que la première phase de la magnifique expansion de Mimi. Un hôtel de 20 chambres a fait ses débuts en 2020, 90% du mobilier provenant des fournisseurs moldaves. « Le style de l’hôtel s’inspire du design traditionnel », explique Cristina Frolov, directrice générale de Castel Mimi. « Nous avons utilisé pour l’hôtel les mêmes matériaux que ceux utilisés pour la construction du château – le premier bâtiment en béton armé d’Europe Orientale – comme du verre, du bois et du béton.»

Au Wine Spa, les clients pourront bientôt participer à un autre type de dégustation de vin, avec des soins d’aromathérapie au vin, des bains au vin et des massages à base d’huile de raisin, ce que Frolov appelle « une très bonne méthode pour promouvoir la culture du vin en notre pays ».

Château Purcari, plus gros exportateur de vin de Moldavie, est peut-être un nom plus familier aux visiteurs. Purcari se situe dans la partie Sud-Est du pays, près de la mer Noire, à la même latitude que Bordeaux. Ses caves en forme de croix n’ont pas changé depuis que les moines les ont construites en 1827. Plus récemment, cependant, l’établissement vinicole a ajouté dix chambres en style chalet. Le clou: les clients peuvent dormir dans un tonneau de vin dans l’une des deux salles en forme de barrique surplombant les 200 hectares de vignes.

Si vous sortez de Chișinău, presque chaque famille produit son propre vin et stocke des fûts dans des caves. “La Moldavie a été toujours un pays viticole, mais personne ne s’est soucié de la qualité”, a expliqué Igor Luchianov, co-fondateur de la cave de vinification Et Cetera. En 2002, son frère (et vigneron), Alexander, a acheté un terrain dans la région Ștefan Vodă, à deux heures de route de Chisinau, et ils ont commencé à cultiver du raisin un an plus tard. « Si dans cette région nous étions quatre ou cinq, nous aurions plus de touristes », a-t-il déclaré.

Et Cetera encourage les voyageurs à explorer au-delà de Chișinău et à s’aventurer dans la campagne moldave, ce qui leur offre un moyen séduisant de passer le temps.

« Même en Europe, tout le monde ne sait pas où se trouve la Moldavie », a déclaré Borş, expliquant qu’elle agissait en quelque sorte comme une liaison pour la cave de sa famille, Doina Vin, basée en Allemagne. « En Moldavie, cependant, il est plus difficile de concurrencer, car il y a beaucoup de producteurs. »

Crédit photo © etcetera.md

L’un des plus célèbres est Milestii Mici, la plus grande cave à vin du monde, visitée chaque année par 25 000 touristes. « Mais qu’en est-il du reste ? » Demande Mihaela Sirbu, alors que nous creusons dans un plateau de pâtisseries feuilletées et remplies de fromage dans la cave de son père, Asconi. « La première fois que je suis allé à Londres, je ne suis pas allé à Big Ben.»

Le père de Mihaela, Anatolie, a fondé Asconi en 1994, mais la cave n’a lancé ses visites et son restaurant que trois ans plus tôt. « Ce fut un succès retentissant », dit-elle. “Nous nous sommes rendus compte que de nos jours, les gens aspiraient à des repas faits maison dans une atmosphère rustique et voulaient se remémorer ce qui se passait en Moldavie à l’époque de leur enfance. C’est ainsi que l’idée d’un deuxième restaurant et de logements a été évoquée.”

En juin, Asconi fera ses débuts avec 20 chambres, dont 12 cottages traditionnels, présentant des toits de chaume faits main et des boiseries construites par des menuisiers locaux. «Notre objectif est de préserver le patrimoine et les traditions de la Moldavie, de permettre aux étrangers de découvrir et aux habitants de redécouvrir ce qui était autrefois oublié », dit-elle.

Article de Lane Nieset publié en anglais le 25 janvier 2019
Source : www.foodandwine.com

Vous voulez partir à la découverte de la route des vins moldaves ? Vous voulez plonger au cœur des régions viticoles, à la rencontre du vin, des viticulteurs, du vignoble, mais également de la gastronomie, du patrimoine culturel et des autres atouts touristiques régionaux ? Alors contactez-nous !

admin

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des offres exclusives

Close

L'un des pays les moins visités d'Europe est la terre des hôtels vinicoles de luxe

Remplissez le formulaire pour réserver votre tour. Les champs requis sont indiqués par *



Demande de renseignements sur la disponibilité d'un circuit ou sur tout ce que vous souhaitez savoir. Les champs requis sont indiqués *