+33369619730
contact@voyages-moldavie.com
 

Escapade en MoldavieHistoire du pays4 choses qui lient la Moldavie et la France - Voyages Moldavie

29 septembre 2020by admin

La Moldavie est une terre sur laquelle de nombreuses cultures ont laissé leur empreinte. Dans cet article, on va découvrir ce que la Moldavie a hérité de la France.

Le Pont Eiffel
Crédit photo © heymoldova.com

En 1877, Gustave Eiffel travaille dans le domaine de la création de ponts et dans cette année il arrive en Moldavie pour travailler. 12 ans plus tard, il deviendra célèbre en créant la célèbre tour au centre de Paris, mais ce sera plus tard.

À la suite de ses travaux, un point de repère est apparu sur la carte de la République de Moldavie – le pont ferroviaire Eiffel (ou pont Eiffel) à Ungheni. Il est naïf de croire que le pont Eiffel n’est qu’à Ungheni, car les ponts constituent une part importante des créations d’Eiffel (et sont disséminés dans le monde entier, y compris en Géorgie et dans les pays baltes).

Pendant de nombreuses années, le fait que le pont Ungheni a été construit par Eifel était inconnu du public et même des historiens locaux. Mais ce pont est devenu largement connu au cours de la croissance de l’identité nationale, étant connu sous le nom de « Podul de flori » (pont des fleurs). À la fin des années 80 et au début des années 90, les frères roumains des deux rives du Prut marchaient avec des fleurs sur le pont au lieu des trains.

L’origine du pont aurait été un mystère, mais en 1998, sur la suggestion de l’écolier de Ungheni, Christian Josanu, les chercheurs sont allés dans les archives et ont découvert que oui – Gustave Eiffel a construit des ponts moldaves.

La langue française

La Moldavie peut à juste titre être considérée comme l’un des pays les plus francophones d’Europe centrale et orientale. C’est l’avis des auteurs du rapport « Francophonie et francophilie – moteurs de croissance durable » Adriene Brotons et Angélique Delorme, préparé pour le président français François Hollande.

Le rapport note que « Le français n’y est pas la langue maternelle, mais reste parlé ou compris par une grande partie de la population. L’URSS y a favorisé l’enseignement du français (jusqu’à 80 % d’apprenants de français à l’école à la veille de l’indépendance, diffusion de l’Humanité dans les kiosks à journaux).»

« Pour beaucoup de Moldaves, la pratique du français à l’époque soviétique était une manière de préserver leur latinité, donc leur propre culture, alors que l’usage public du roumain faisait parfois l’objet de discrimination. Aujourd’hui, encore 45 % des Moldaves apprennent le français. », notent les auteurs du rapport.

Les cépages français

Depuis toujours les Moldaves cultivent des fruits et se consacrent à la production de vins. L’une des principales étapes de l’histoire de la vinification moldave remonte à 1813, lorsque le tsar russe Alexandre, après la libération de la Moldavie des Turcs, a invité les vignerons français à commencer à produire des vins dans les territoires libérés. En 1850, l’Institut de la vinification a été fondé par décret du tsar, et la cave du tsar personnel « Romanesti » a été fondée à 30 km de Chisinau. L’impulsion du développement de la vinification à la fin du XIXe siècle fut l’arrivée de spécialistes français en Moldavie, après que leurs propres vignobles aient été détruits par le phylloxéra (un insecte nuisible). À ce jour, les cépages majoritairement français sont cultivés en Moldavie – Sauvignon, Chardonnay, Muscat, Cabernet.

Le monument du Petit Prince
Crédit photo © Micul Prinț la Valea Morilor

Il y a 2 ans, dans le parc Valea Morilor est apparu le plus petit monument  à Chisinau – une sculpture en bronze de 11 centimètres du Petit Prince, le héros du livre d’Antoine de Saint-Exupéry.

L’initiative d’ériger le monument appartient au citadin Igor Udushlivy, il s’agit d’un projet personnel du designer et illustrateur de Chisinau:

L’idée même du projet est venue comme une inspiration. En marchant le long du lac, j’ai remarqué que les boules sur la clôture ressemblaient à des planètes et, en principe, vous pouvez placer le Petit Prince sur une telle planète, en conséquence vous obtiendrez une petite sculpture urbaine – un nouveau format pour Chisinau. J’ai vu des projets similaires à l’étranger, vu des sculptures similaires dans l’Ouzhgorod ukrainien.

Source de cet article en russe à lire ici.

 

admin

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des offres exclusives

    Close

    4 choses qui lient la Moldavie et la France

      Remplissez le formulaire pour réserver votre tour. Les champs requis sont indiqués par *



        Demande de renseignements sur la disponibilité d'un circuit ou sur tout ce que vous souhaitez savoir. Les champs requis sont indiqués *